Vont-ils reconnaître leur école ?

De nombreux travaux ont été effectués pendant les vacances. Qui dit rentrée dit remise à neuf, mise en conformité, rénovation, afin que les cours soient donnés dans les meilleures conditions. L’enseignement communal montois n’échappe évidemment pas à la règle et de nombreux sites se sont transformés en chantier, le temps de quelques semaines. Certains ne sont d’ailleurs pas tout à fait terminés.

On citera, de manière non exhaustive, les sites scolaires suivants : Achille Legrand de Harmignies (nouveaux préaux); le Rossignol à Mons (nouvelle classe maternelle et rénovation des sanitaires); les Arquebusiers à Mons (rénovation de la salle de gym); l’école de Havré-Ghislage (nouveau préfabriqué, nouvelle classe maternelle et rénovation des sanitaires); l’école d’Obourg (rénovation des sanitaires et vestiaires de la salle de gym, rénovation du préau); l’école de Nimy (nouvelle salle polyvalente); l’école Havré Doyen (remplacement des châssis et rénovation des maternelles); l’école de Nouvelles (rénovation de la cour de récré); l’école du Trieu (réfection de la toiture).

Plus original : pour l’école communale de Hyon, la ville a procédé à la rénovation de l’ancienne maison communale pour aménager le bureau de la directrice et des classes maternelles. D’autres chantiers sont d’ailleurs prévus pour dans les prochains mois dans différentes écoles communales de l’entité.

Sur un plan plus pédagogique, l’échevine de l’Enseignement, Catherine Houdart, a promis de poursuivre les projets pédagogiques en cours tels l’enseignement du néerlandais en immersion dans les écoles de Flénu et de Havré. “L’enseignement communal participera aussi à un projet dans le cadre de semaine du commerce équitable, et à la promotion de l’utilisation du vélo dans les déplacements à l’école.”

Source: DH.be