Le Centre pour les Écoles Saines œuvre pour un meilleur climat intérieur

Œuvrer pour un meilleur climat intérieur

Lommel, le 21 septembre 2010 – Le nouveau Centre pour les Écoles Saines est la première initiative du Benelux à promouvoir l’amélioration du climat intérieur dans les écoles. Avec ses partenaires, il a développé un plan d’action pour se forger une expertise dans les années à venir et la mettre à la disposition des utilisateurs de bâtiments scolaires et des décideurs dans le processus de construction et d’aménagement. Anneleen Vandenberk de Partners In Marketing, l’une des forces motrices du Centre, explique ses ambitions.

La lumière, l’air, le bruit, l’ergonomie, le chauffage, le refroidissement et même l’utilisation des couleurs sont des facteurs qui, au sein d’un bâtiment scolaire, ont une influence considérable sur la santé de ses utilisateurs. Hélas, de nombreuses écoles sont encore négligées. C’est pourquoi le Centre pour les Écoles Saines a récemment été fondé pour éliminer les facteurs qui détériorent la santé des utilisateurs et pour permettre de formuler des réponses concrètes.

Aucune priorité au cadre

Partners In Marketing, établi à Lommel, est un bureau spécialisé dans les études de marketing et la stratégie marketing. Il est l’un des initiateurs du Centre pour les Écoles Saines. Anneleen Vandenberk de Partners In Marketing explique: « Tous les jours, 6,5 millions de personnes se rendent dans une école aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg, mais en pratique, il apparaît que l’environnement intérieur de près de 15 000 bâtiments scolaires est loin d’être optimal. En tant que mère, je me suis souvent posé des questions sur l’environnement scolaire quotidien de mes enfants, malgré les immenses efforts fournis par les directions d’école pour faire des locaux un agréable cadre éducatif et de vie. Toutefois, il leur manque des moyens, du temps, des connaissances et de l’inspiration pour gérer de manière professionnelle les processus de construction et de rénovation. Les directeurs avec qui nous nous sommes entretenus avouaient rapidement que, par la force des choses, ils donnaient la priorité aux ‘contenus’ (les cours et l’organisation) plutôt qu’au ‘cadre’ (le bâtiment scolaire). »

Partenaires du Centre

D’un autre côté, on observe pourtant dans la pratique la réalisation d’impressionnants projets de construction. Anneleen Vandenberk poursuit: « De nombreuses entreprises ont chacune apporté de solides connaissances et leur expérience dans leur domaine pour l’aménagement des bâtiments scolaires. Quelques-unes contribuent au fonctionnement quotidien du Centre pour les Écoles Saines, en collaboration avec Partners In Marketing. Ainsi, Rockfon se spécialise dans les solutions acoustiques qui équipent notamment les locaux, salles de sport, réfectoires et autres pièces d’un bâtiment scolaire. La partie chauffage, refroidissement et ventilation est assurée avec brio par le Zehnder Group, leader européen du marché des radiateurs spéciaux et également spécialiste en solutions de ventilation. Le fabricant Desso développe des moquettes spécialement conçues pour améliorer la qualité de l’air dans les bâtiments scolaires. »

Les solutions dynamiques de Zumtobel en matière d’éclairage améliorent la concentration et le confort visuel dans les locaux d’enseignement. Caparol, de son côté, a permis au Centre de connaître les couleurs convenant aux différentes pièces d’un bâtiment scolaire et la manière dont elles peuvent favoriser le bien-être. Reynaers Aluminium offre quant à lui une solution de qualité pour le remplacement des simples vitrages en doubles vitrages grâce à ses profilés en aluminium innovants. De même, Vanerum a rempli sa mission en proposant du mobilier scolaire ergonomique, confortable et individuel. Enfin, dans le domaine de l’isolation et de l’étanchéisation, Soudal est également un partenaire idéal. »

Offrir des réponses concrètes

D’après Mme Vandenberk, quelle est la mission précise du Centre pour les Écoles Saines? « Chaque personne concernée de près ou de loin par le climat intérieur de bâtiments scolaires doit pouvoir trouver des réponses concrètes à ses questions auprès du Centre. Et si nous ne sommes pas en mesure d’y répondre, nous pouvons toujours orienter les personnes en quête de réponses vers un organisme spécifique qui pourra les aider. Dans quelques années, nous espérons ainsi faire autorité dans le Benelux, non seulement par rapport aux ‘contenus’, mais également par rapport au ‘cadre’. Car construire des Écoles Saines, c’est construire l’avenir. »