Pôle académique à Fleurus prêt pour la rentrée

C’est l’un des gros chantiers de la commune. Il s’agit de la transformation et l’équipement de l’ancienne école Saint-Victor. Une partie importante de cette dernière abritera l’Académie de Musique et Arts parlés de Fleurus. Un vaste projet qui tient à cœur du bourgmestre.

Ce dernier aimerait en faire un pôle de l’enseignement artistique, au niveau de la Basse Sambre. À la mi-février, les responsables des travaux sont contents de l’avancée du chantier. “Le gros œuvre est pratiquement terminé, précise Jean-Philippe Kamp, le directeur des travaux. Le bâtiment est à l’abri de l’eau. La nouvelle toiture a été posée. La phase de désamiantage de la salle des chaudières a également été réalisée. La majorité des châssis sont placés.”

Les responsables politiques ont prôné l’utilisation rationnelle de l’énergie dans le bâtiment. Ils ont donc pensé à l’aspect écologique et économique des choses. “Il y a déjà le double vitrage. On a également repensé toute l’isolation du bâtiment qui était vétuste. Ce qui nous évitera de trop consommer.”

Une solution qui a permis à la Ville de financer une partie de son projet. En effet, la rénovation du site Saint-Victor pour l’Académie a un coût. 2,6 millions d’euros. La Ville a obtenu l’accord de subsides Ureba (Région Wallonne) pour 170.000 €. Pour le reste, elle a pu compter sur l’aide de la communauté française à hauteur de 890.000 € : 640.000 € du Plan porteur de travaux et 250.000 € du Fonds des bâtiments scolaires.

Le gros œuvre devrait être terminé pour le mois de mai. “On va bientôt transférer les activités du rez-de-chaussée au premier étage, afin de s’attaquer à la suite. Il reste le gainage, la chape et le plafonnage.” La fin des travaux est prévue pour la fin de l’année. Peut-être à temps pour la rentrée académique.

Source: DH.be