L’école Saint-François à Héron s’agrandit

L’école Saint-François a inauguré ses nouveaux locaux. Une construction et rénovation contemporaine dans un bâtiment de caractère. L’école Saint-François de Sales développe des projets pédagogiques ambitieux à Surlemez. « Parallèlement, les membres de la communauté éducative n’ont eu cesse de se tourmenter afin de faire de ces murs séculaires un outil d’où transpirent modernité et convivialité », précise le directeur, Dominique Dosogne. Par ces paroles, il invitait, avec le P.O. et le corps enseignant, les parents et les autorités communales à découvrir les nouveaux locaux ainsi que d’autres totalement rénovés, vendredi en début de soirée.

Vu de la cour de récréation, rien ne semble différent. Le bâtiment scolaire garde son cachet et son authenticité, ce qui est un souci de tous. Mais une fois la porte franchie, la surprise est totale. Le public s’est d’abord rendu dans le réfectoire pour la réception d’inauguration.

Éric Mairlot est à la fois président du P.O. et, tout comme son épouse Cécile Verpoorten, architecte. Ils ont travaillé successivement sur le projet de l’agrandissement de l’école.« Le réfectoire a été totalement reconstruit. Il n’est pas beaucoup plus grand avec une augmentation au sol de 10 m2. Mais il est surtout mieux organisé. Il est moins allongé qu’auparavant », précise Éric Mairlot. L’architecte a choisi un recouvrement mural en OSB. « Il s’agit d’un bois composé. Cela crée une ambiance chaleureuse et ce sont des couleurs naturelles. Le chauffage se fait par le sol. »

Nouvelle classe pour la 6e

Avant de découvrir les nouveaux locaux, une petite visite des toilettes s’impose. « Le sanitaire a été totalement refait. Il y a maintenant des toilettes filles séparées des garçons et une toilette pour personne handicapée. J’ai également souhaité des sèche-mains électriques. »

Les nouveaux locaux se situent à l’étage. Il s’agit d’une classe qui va remplacer le module. Elle accueille la 6e primaire et est dotée d’un tableau numérique. Les autres locaux neufs sont une salle de réunion et la classe informatique dite cyberclasse. Là également, on rencontre les panneaux en OSB s’alliant à des peintures aux couleurs très vivantes. Dominique Dosogne et Éric Mairlot s’accordent pour conclure. « » Nous avons travaillé en hauteur. Nous sommes très heureux d’allier le caractère authentique du bâtiment à des matériaux innovants. » La nouvelle partie construite est à base d’une structure en bois avec des poutrelles pour les longues portées. Le chauffage par des vieux convecteurs au gaz très vétustes est lui aussi totalement remplacé par une chaudière à mazout.

Les travaux ont duré une année s’achevant en février. Le subside de la Communauté Française de 70 % s’élève à 350 000 € et la partie empruntée à un taux préférentielle est d’environ 150 000 €.

Source: L’Avenir.net