L’Ecole du Centre de Boussu toujours sans chauffage

Les élèves de l’Ecole du Centre de Boussu ne sont pas près de réintégrer leurs bancs. En effet, l’établissement fait toujours l’objet de problèmes de chauffage.

Les premiers incidents sont survenus le vendredi précédant le congé de la Toussaint. Une odeur de gaz avait été détectée dans la conciergerie. La société Ores avait aussitôt coupé le circuit du gaz pour éviter tout danger et permettre la réparation. Les choses se sont compliquées par la suite. Après une première intervention, d’autres microfuites de gaz sont apparues sans qu’on puisse en déterminer la localisation exacte. Il faut dire que les installations remontent à la création du bâtiment scolaire, il y a 80 ans.

Les pauvres écoliers ont alors été contraints de prolonger leur congé de Toussaint. Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Les cours ont repris ce 8 novembre et les élèves de l’établissement endommagé ont été provisoirement transférés vers l’Ecole du Grand-Hornu et le Jardin de Clarisse, situés à proximité du site. Reste à savoir quand est-ce qu’ils pourront retrouver leurs classes. C’est une autre histoire.

De l’aveu même des autorités communales de Boussu, une réparation à court terme n’est pas envisageable. Une firme spécialisée dans la recherche des microfuites va d’abord réaliser un état des lieux et remettre un devis. Sur base de ce rapport, le Collège envisagera dans les plus brefs délais la solution la plus adéquate. Après approbation par les autorités compétentes, la société spécialisée pourra donc détecter les microfuites pour enfin permettre le début des travaux de réparation. Autant dire qu’entre les palabres administratifs d’une part, et le casse-tête que représente la vétusté des installations d’autre part, les problèmes techniques ne sont pas près d’être réglés.

Source: LaLibre.be