La nouvelle aile de l’école de Compogne inaugurée

L’école communale de Compogne a une nouvelle aile. Un investissement de 400 000 € pour maintenir la qualité de l’enseignement.

Les dossiers de rénovation et de création des bâtiments scolaires sont bien souvent des parcours du combattant. C’est notamment le cas pour l’extension de l’école communale de Compogne (Bertogne) que les élèves et les enseignants attendaient depuis de nombreuses années.

Les trois salles de classe, des espaces de documentation, des zones multimédias et la transformation de l’ancienne école en réfectoire et salle de gym ont coûté quelque 400 000 € avec un subside de 60 %.

Les enfants ont pu envahir la nouvelle aile de l’établissement en septembre.

C’est donc quatre mois après avoir appris à connaître les lieux qu’ils ont ouvert les portes de leur domaine à tout le village pour l’inauguration officielle du lieu.

« Ce dossier de construction date de la fin de l’année 1997, confirme l’échevin de l’Enseignement Christian Glaude.Toutefois, l’important c’est le résultat, mais quel résultat ! La modernisation de l’ancienne école et la construction de l’importante annexe nous permettra de mettre à disposition des enseignants, des enfants et des parents, un outil performant qui sera, j’en suis certain, bien utilisé par le corps enseignant en place. »

Un projet pour l’école maternelle

L’école de Compogne n’a cessé d’accueillir plus d’enfants depuis une vingtaine d’années. 38 élèves suivent actuellement les cours en primaires et 13 sont à présent pris en charge par l’aile de maternelle qui a été reprise par la Commune l’an dernier.« À son ouverture, 12 élèves occupaient l’école et on en dénombrera bientôt 16 élèves en cours d’année scolaire, ce qui laisse un avenir plus que positif pour l’école primaire de Compogne », explique encore l’échevin Glaude.

Un projet pour la rénovation de ce bâtiment vient d’ailleurs d’être envoyé par le pouvoir subsidiant.

Le directeur du Fonds des bâtiments scolaires de la province de Luxembourg, André Balon, était présent pour couper le ruban. « Le meilleur investissement, ce sont nos enfants, précise-t-il.L’école dans le monde rural, c’est la vie dans un village. L’avenir d’une commune est dès lors assuré quand on investit dans l’enseignement. Longue vie à cette école. »

Le bourgmestre Bernard Moinet avait déjà insisté dans ses vœux communaux sur l’investissement de plus d’un tiers du budget extraordinaire 2010 pour l’enseignement. Il a confirmé ces dires en annonçant d’ores et déjà d’autres projets qui vont se mettre en place à Champs, à Givry (avec le gros projet d’extension), à Mande ou encore à Bertogne.

Le temps de se rassembler autour du ruban traditionnel et voilà les villageois à la découverte des nouveaux locaux qui étaient aménagés en salle d’exposition. Pour resserrer les liens entre l’école et les habitants du village.

Source: L’Avenir.net