Ecoles, salle de sport et logements sur le site Van Oost à Schaerbeek

Le projet « Site Van Oost » fait partie intégrante d’un plan de développement durable pour la commune de Schaerbeek (Bruxelles), qui vise à revaloriser son riche patrimoine architectural du XIXe siècle et à revitaliser la commune en l’équipant de services publics adaptés à son évolution démographique tout en élargissant l’offre de logements. Ce projet signé DDS & Partners Architects, lauréat du concours lancé pour la conception d’un développement à usage mixte, comprend une école francophone et une école néerlandophone, une salle de sport ainsi que onze appartements. Rendez-vous à la rentrée scolaire 2018.

Une attention particulière a été portée à l’intégration du projet dans l’environnement bâti, les deux rues attenantes étant caractérisées par des maisons mitoyennes bruxelloises traditionnelles. En requalifiant en espace public cette ancienne implantation d’intérieur d’îlot originellement occupée par la brasserie Roelants, tout en conservant le patrimoine architectural remarquable rue Van Oost, le projet vise à affirmer le dynamisme de la commune sans renier le passé industriel ancré dans la mémoire collective d’un quartier en pleine mutation.

Architecture

Les maisons bel-étage existantes situées rue Van Oost, qui font partie d’un front bâti cohérent et caractéristique, sont intégrées dans le nouveau projet. Elles sont restaurées et transformées en petits immeubles d’appartements, disposant chacun de son propre accès à la rue et distincts des fonctions publiques implantées rue Navez et en intérieur d’îlot. Une maison mitoyenne délabrée est démolie et remplacée par une nouvelle construction qui permet le passage vers les écoles et vers la cour de récréation. La deuxième entrée des écoles est située à front de rue Navez, fermant un terrain non bâti occupé initialement par une cour de service de l’ancienne brasserie.

Les entrées du site se distinguent nettement du bâti environnant : ponctuées de couleurs vives, elles donnent une première impression ludique du monde de l’école.
En intérieur d’îlot, les façades des écoles sont résolument dynamiques et constituées d’une grande variété de matériaux, de textures et de couleurs fraiches, offrant un environnement agréable et coloré aux enfants. En même temps, elles sont toutes adaptées à leur orientation spécifique et à leur relation avec l’espace extérieur.

Energie

Le projet a été étudié de manière à rencontrer les dernières exigences PEB « passives » en région de Bruxelles-Capitale : orientations optimalisées, recherche de compacité, maîtrise de la surchauffe, optimalisation des parties vitrées, recherche d’inertie thermique à travers les structures et les toitures végétalisées, maximalisation du confort et bien être des occupants, intégration de protections solaires, maîtrise et contrôle de l’étanchéité à l’air, système de ventilation à double flux, etc.

D’autres aspect environnementaux n’ont pas été laissés pour compte : récupération des eaux pluviales, choix de matériaux durables produits et mis en œuvre dans le respect de l’environnement.

Source : Architectura.be