Ecoles: encadrer les nouvelles places

Un groupe de travail de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région bruxelloise a été créé jeudi pour se pencher sur l’encadrement pédagogique qui sera nécessaire afin d’assurer l’enseignement destiné aux 8.000 places que la Région bruxelloise et la Fédération ont décidé de financer pour répondre à la croissance démographique à Bruxelles. Il sera piloté par la ministre de l’Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet. Ce boom démographique touchera particulièrement l’enseignement fondamental.

Interview de Roland Perceval, le président de la Ligue de l’Enseignement (13/11/11)
Revoir le reportage sur les écoles concernées par les créations de place (09/11/11)

PENURIE D’INSTITUTEUR

Selon les prévisions, le nombre d’enfants en âge de fréquenter l’enseignement maternel passera de 44.748 en 2010 à 52.840 en 2020. Pour l’enseignement primaire, il passera de 75.451 en 2010 à 95.309 en 2020. D’après les estimations, il conviendra de créer d’ici 2015 environ 18.000 places dans l’enseignement fondamental, indique le communiqué publié à l’issue de la réunion des gouvernements bruxellois et de la Fédération. Mais on constate aujourd’hui une pénurie d’instituteurs, particulièrement à Bruxelles, alors que le nombre de diplômés des sections pédagogiques maternelles et primaires des hautes écoles décline légèrement ces dernières années.

BATIMENT

Pour ce qui concerne les bâtiments scolaires, la Fédération a décidé en octobre 2010 de dégager de nouvelles marges pour la création de nouvelles écoles: sur les 136,5 millions d’euros prévus, 58% sont affectés à Bruxelles. En mars 2011, le gouvernement conjoint inter francophone a affecté les nouvelles marges pour le réseau de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le réseau de l’officiel subventionné. Au total, les investissements programmés par la Fédération concernent 11 communes et permettront la création de 4.121 nouvelles places. Par ailleurs, un appel à projets à destination des écoles du libre a été lancé pour un budget de 26,6 millions euros. La Région de Bruxelles-Capitale a quant à elle lancé un appel à projets visant la création de nouvelles places dans l’enseignement fondamental à l’horizon de la rentrée scolaire 2012. Approximativement 3. 836 places devraient ainsi pouvoir être ouvertes dès 2012, dont 2.885 dans l’enseignement francophone. C’est pour assurer l’encadrement de ces nouvelles places que le groupe de travail a été créé jeudi.

Source: Télé Bruxelles