Bâtiments scolaires: 4 dossiers carolos pourraient bénéficier du PPP

Ce jeudi, le gouvernement de la Communauté française a adopté le décret instituant un financement alternatif des bâtiments scolaires, dit  » décret PPP « . Celui-ci va permettre de lever jusqu’à 1 milliard d’euros au cours des 3 prochaines années pour faire face aux demandes les plus urgentes, grâce à la technique du Partenariat Public-Privé qui consiste à demander à des partenaires privés de financer, d’assumer la rénovation ou la construction, ainsi que l’entretien, de bâtiments scolaires en échange d’une redevance annuelle.

La ville de Charleroi, au travers des départements de l’échevine de l’enseignement, Latifa GAHOUCHI, n’a pas attendu cette adoption pour déposer auprès de la Communauté 4 dossiers relatifs à des bâtiments scolaires. Ces 4 dossiers ont été retenus par la Communauté française, qui étudie actuellement la faisabilité de ces projets.Une première sélection sera opérée dans le courant du second semestre 2008.

Ces 4 projets de rénovation et de réhabilitation sont :

– L’école de  » Bon Air  » à Lodelinsart, à deux pas du futur Hôpital, qui devrait être totalement rénovée et agrandie ; l’école d’enseignement adapté  » des Cerisiers  » à Marcinelle où un nouveau bâtiment devrait remplacer les préfabriqués existants depuis de nombreuses années ; l’école de  » Jumet Hamendes  » à la rue Deterville qui devrait être agrandie ; l’école du Groupe 1 à la rue Jacquin à Marchienne-au-Pont qui devrait être complètement rénovée et où un nouveau bâtiment devrait remplacer les préfabriqués existants.

Le choix porté sur ces écoles a été guidé par une nécessité de réhabilitation urgente et de travaux lourds à supporter pour y parvenir.

Chacun de ces projets s’inscrit essentiellement dans une volonté de maintenir un enseignement de qualité à Charleroi, et ce par une filière complète, à savoir de la première année gardienne jusqu’à l’enseignement secondaire.

Il faut préserver le continuum scolaire pour tous les enfants de Charleroi.

Mais tous ces projets s’inscrivent également dans une volonté de revitalisation et de re-dynamisation des quartiers au-travers de ses écoles.

Source: Ville de Charleroi