À Braine l’Alleud, le site de l’Athénée Royal accueille une école spécialisée

L’École d’Enseignement Spécialisé de la Communauté Française (EESPCF) a été pensée à l’échelle du «campus » dans lequel elle s’implante, de façon à profiter au maximum des infrastructures existantes du site de l’Athénée Royal Riva Bella à Braine l’Alleud. Lauréat du concours pour sa contruction, Label Architecture a livré ce bâtiment en 2015.

Organisation fonctionnelle

Développée sur deux niveaux, l’organisation de l’école offre des avantages de natures diverses. Elle permet d’agencer les espaces collectifs que sont le réfectoire et le gymnase de manière contiguë et centralisée. Elle concilie les besoins programmatiques et de superficies avec des exigences constructives et techniques différenciées : deux principes constructifs simples, standards, économiques et appropriés pour l’ensemble du bâtiment. Elle permet aussi la disposition de pièces spécifiques contre terre (locaux techniques sans besoins de lumière naturelle, murs hauts pour le gymnase). Et enfin, elle offre, grâce au dénivelé du terrain, une accessibilité directe aux deux niveaux aux personnes à mobilité réduite grâce à deux entrées distinctes.

Les deux entrées distinctes aux niveaux +0 et +1 permettent de caractériser l’accès quotidien des élèves et des enseignants directement à partir des parkings (bus et voitures) via la cour de récréation, avec accès vers le réfectoire et la salle des professeurs. L’entrée au premier étage est plus officielle et administrative. Elle offre un contact immédiat avec la direction et les locaux de cours. Un axe de circulation traversant relie ces deux entrées et organise dès lors le plan et la coupe.

Intérieur lumineux

Le gymnase, inscrit au centre de l’école, fonctionne tel un poumon, et créé un relais visuel permettant de fédérer les différents espaces de l’école. Il offre par ailleurs un apport de lumière naturelle au centre du bâtiment, éclairant tant les espaces de circulation que les fonds de classes en second jour. Cet apport de lumière est perceptible dés le niveau +0. La continuité Gymnase/Réfectoire/Cours de récréation – préau offre un parterre polyvalent et modulable en fonction des besoins.

Les classes situées au premier étage sont orientées Nord-Est pour une prise de lumière diffuse de qualité. Elles offrent des tailles / configurations différentes et sont en surplomb et à distance des lieux de récréation et des nuisances de la rue.

Circulations et abords

L’ensemble de l’école est enfin structuré autour d’une circulation rationnelle en milieu de bâtiment, permettant à la fois une distribution optimum et économique en terme de surface, tout en étant surdimensionnée au profit d’une appropriation effective. En mezzanine sur le gymnase, elle offre un regard en contre-plongée sur celui-ci.

Les espaces extérieurs dévolus à l’ESSPCF sont structurés selon deux logiques distinctes et complémentaires : d’une part, un dessin orthonormé de l’implantation de la cour minérale, du préau, du « mur à balles » et des accès de l’extérieur lie l’ensemble de ceux-ci au bâtiment. D’autre part, les limites sinueuses se fondant dans l’étendue du paysage végétal du campus accueillent en leur sein différents sous-espaces récréatifs tels un potager, un bosquet.

Source : Architectura.be